Ce que vous devez savoir avant de visiter l’Italie

L’Italie est une destination incontournable pour de nombreuses personnes, et ce pour une bonne raison. Ce pays du sud de l’Europe possède une cuisine, une architecture, une mode, un art et un littoral méditerranéen parmi les meilleurs au monde. La langue, les habitants et les vins inspirent depuis des siècles les visiteurs assidus et les passionnés de l’Italie. Néanmoins, l’Italie est un pays complexe, avec ses propres coutumes et son étiquette qui sont très différentes de celles vues et lues dans Sous le soleil de Toscane. Voici 10 choses importantes que vous devez savoir avant de visiter l’Italie.

Dîner

Les Italiens ne dînent pas aussi tard que les Espagnols, mais aux États-Unis, il n’est pas rare que les restaurants ouvrent un peu plus tard. De nombreux restaurants (surtout ceux qui ne sont pas situés dans des zones touristiques) n’ouvrent pas avant 6 ou 7 heures. Les restaurateurs ont souvent une approche informelle des heures d’ouverture, ouvrant et fermant quand ils en ont envie. Il n’est pas rare que le propriétaire ferme le restaurant pendant trois jours pour rendre visite à des proches à Naples.

Ne commandez pas de pizza à Florence

Eh bien, il y a certainement de bonnes pizzas à Florence. Les Américains ont tendance à considérer la cuisine italienne (spaghettis aux boulettes, pizza, risotto, etc.) comme une cuisine commune. Cependant, l’Italie est divisée en 20 régions, chacune ayant ses propres techniques et ingrédients régionaux délicieux. Dans ce pays, il y a de sérieux débats pour savoir quelles pâtes se marient le mieux avec quelle sauce pour pâtes. Pour vivre l’expérience de la pizza la plus authentique, il faut aller à Naples, l’endroit où la tarte Margherita a été inventée. La Lombardie est célèbre pour son risotto, Bologne pour le meilleur fromage Parmigiano Reggiano, la Sicile pour ses cannoli, la côte amalfitaine pour son limoncello et Rome pour sa carbonara. La culture alimentaire est l’un des plus grands charmes de l’Italie, avec sa splendeur et son sérieux.

Ne manquez pas l’art.

Lorsque vous visitez l’Italie, il est facile de se laisser distraire par les ruines anciennes, les boutiques et les restaurants. Mais ce serait une grave erreur de faire l’impasse sur la scène artistique, qu’elle soit de la Renaissance ou moderne. Il existe plus de 100 galeries d’art dans la Cité du Vatican. Le Peggy Guggenheim de Venise possède une énorme collection d’œuvres modernes de Picasso, Magritte et autres. La « Naissance de Vénus » de Botticelli est exposée à la Galerie des Offices de Florence, mais elle est souvent reproduite et jamais recréée.

Couverture au Vatican

Les visiteurs des musées du Vatican, de la chapelle Sixtine, de la basilique Saint-Pierre et des jardins du Vatican doivent faire preuve de respect, qu’ils soient d’accord ou non avec les politiques de l’Église catholique. Un code vestimentaire strict s’applique aux visiteurs : les vêtements décolletés ou sans manches, les shorts, les minijupes et les chapeaux ne sont pas autorisés. En gros, essayez de couvrir vos épaules et vos genoux.

Veuillez ne pas prendre de cappuccino après le petit-déjeuner

N’oubliez pas qu’en Italie, il existe de nombreuses coutumes et attitudes à l’égard de la nourriture. Et le gros problème, c’est que le cappuccino (ou toute boisson à base de café au lait) est réservé au matin et ne doit jamais être consommé après un repas. Les Italiens n’aiment pas la combinaison du lait chaud et d’un estomac plein. Vous pouvez commander ce que vous voulez, mais vous aurez au moins droit à un regard de travers et peut-être à un petit cours sur la digestion. L’espresso est traité équitablement tout au long de la journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.