La taille et la capacité des systèmes de traitement des eaux usées sont déterminées par le volume estimatif d'eaux usées générées par les résidences, les entreprises et les industries raccordées aux réseaux d'égouts. Le choix du type  de stations d'épuration et du décanteur lamellaire dépend principalement de plusieurs facteurs tels que le nombre de clients desservis, les contraintes géographiques, les raccordements d'égouts, les débits moyens, les caractéristiques des eaux usées influentes, les limites réglementaires d'effluents, et les coûts d'exploitation et de maintenance impliqués.

Les systèmes d’évacuation d’eaux usées

Le rejet dans un plan d'eau de surface est le système le plus utilisé dans l'évacuation des eaux usées dans les grandes villes. Les zones suburbaines et rurales reposent davantage sur l'élimination souterraine. Dans les deux cas, les eaux usées doivent être purifiées ou traitées afin de protéger à la fois la santé publique et la qualité de l'eau. Les particules en suspension et les matières organiques biodégradables doivent être éliminées grâce à un décanteur lamellaire. En effet, les bactéries pathogènes doivent être détruites. Il peut également être nécessaire d'éliminer les nitrates et les phosphates (éléments nutritifs des plantes) et de neutraliser ou d'éliminer les déchets industriels et les produits chimiques toxiques. Le degré de traitement des eaux usées varie en fonction des conditions environnementales locales et des normes gouvernementales.

Les différentes méthodes de traitements des eaux usées

Il existe trois phases de traitement des eaux usées: primaire, secondaire et tertiaire (ou avancé). Le traitement primaire élimine environ 60% des solides en suspension et environ 35% de la DBO. Par contre, les impuretés dissoutes ne sont pas éliminées. Le traitement secondaire élimine plus de 85% des solides en suspension et de la DBO grâce à un décanteur lamellaire. Lorsque plus de 85% des solides et de la DBO sont éliminés, ou lorsque les taux de nitrate et de phosphate dissous sont encore élevés,  un traitement tertiaire est indispensable. Les processus tertiaires permettent d’éliminer plus de 99% de toutes les impuretés provenant des eaux usées.  Toutes les phases de traitement des eaux usées se terminent par la désinfection. En effet, les agents pathogènes restants dans l'effluent doivent être éliminés avant leur rejet dans un plan d'eau de surface. La désinfection est généralement réalisée en mélangeant l'effluent avec du chlore gazeux ou avec des hypochlorites dans un réservoir de contact pendant au moins 15 minutes. Etant que les résidus de chlore dans l'effluent peuvent avoir des effets néfastes sur la vie aquatique, un produit chimique additionnel peut être ajouté pour déchlorer l'effluent.



Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot hpamr ?

Fil RSS des commentaires de cet article