Une bille de broyage trouve essentiellement son utilité dans la mise en poudre de matières premières. Cela se fait grâce à un appareil appelé moulin à bille ou broyeur à bille. Beaucoup de professionnels dispersés dans divers domaines d’activité usent de cette technique dans leur quotidien. Ainsi, pour procurer plus d’infos sur ce sujet, cet article va élaborer l’importance de la qualité de bille de broyage pour arriver à un rendement meilleur.

Les différents domaines d’application des broyeurs à bille

Comme évoqué plus haut, de nombreuses entreprises emploient ces machines particulières pour affiner leurs produits. Parmi tant d’autres, les industries de fabrication de peinture se trouvent particulièrement dépendantes de ce genre d’appareil. En effet, grâce à l’impact des billes entre elles, ce dernier parvient à broyer les particules de base afin d’obtenir les couleurs, pour ensuite les mélanger dans du liquide.
Des mouvements lents s’avèrent singulièrement utiles afin d’assurer un meilleur pilage des matières premières, mais également de garantir une réparation homogène de la poudre obtenue dans le liquide. Aussi, certaines industries centrées dans l’agronomie alimentaire s’aident également de ces machines dans le but de convertir des aliments en fine particule à l’instar du lait en poudre. Outre ceux-là, le domaine d’application des moulins à bille est encore vaste pour ne citer que la conception de produits cosmétiques ou pharmaceutiques.

Une bille de qualité : c’est quoi au juste ?

La qualité des billes utilisées occupe une place importante pour cette activité particulière si bien que celle-ci ne doit pas être prise à la légère. Qu’est-ce qu’on entend alors par un boulet de bonne qualité ? Tout d’abord, la perfection de ces petites boules provient essentiellement de l’expérience et du savoir-faire de leur concepteur. Ce dernier devra effectivement disposer de tous les moyens de contrôle nécessaires pour garantir un produit fini conforme à la norme internationale.
Ces experts, avant de livrer leurs marchandises, en particulier la bille en carbone, sont dans l’obligation de vérifier et de calibrer la précision, la dureté, la sphéricité et la netteté de la surface de celle-ci. Certes, d’autres critères importants sont également à vérifier pour garantir la qualité d’une bille de broyage. Cela se trouve en effet indispensable pour favoriser le rendement du broyeur à bille.

Opter pour le type de bille de broyage approprié à votre activité

Bien évidemment, la bille industrielle utilisée dans la fabrication de peinture ou de vernis n’est pas adapté pour les industries agroalimentaires. Selon le type de matière à moudre, les boulets employés sont effectivement différents. S’il s’agit par exemple de tissu végétal, une bille en acier inoxydable ou en céramique s’avère être le plus adaptée. Aussi, pour un échantillon à forte viscosité comme les peintures, vous devriez opter pour celle en oxyde de zirconium.
Par ailleurs, la densité de ces petites boules se trouve aussi essentielle pour favoriser le rendement de la production. Apparemment, cela permet d’obtenir de fines particules à l’ordre de quelques microns. Également, la taille de la bille de broyage que vous allez employer devra être bien choisie. Si celle-ci s’avère trop importante, les boulets vont former des galettes avec les matières au lieu de les broyer. A l’inverse, si trop petit, ceux-ci vont seulement sursauter sur le produit sans procurer l’effet désiré.



Écrire un commentaire

Quelle est la quatrième lettre du mot monkdt ?

Fil RSS des commentaires de cet article