Le bouddhisme au Japon.

Rédigé par José - - Aucun commentaire

Au sud-est de la péninsule Coréenne, se trouve un groupe d'îles qui forment le Japon.  Le Japon s'est peuplé pendant la dernière période glaciaire, il y a trente mille ans.  Vers le sixième siècle, venu de Corée et de Chine, le bouddhisme fait son entrée au Japon.  Cette nouvelle spiritualité bien qu'éloignée des croyances populaires de la région, est très bien acceptée et intégrée, au début par l'aristocratie, et ensuite par de plus en plus des populations qui suivent leurs chefs.  Le bouddhisme est suivi rapidement par le taoïsme et le confucianisme.  Aujourd'hui la religion au Japon est présente à chaque coin de rue.  Pour nous occidentaux, le système religieux est particulièrement difficile à comprendre.  Lorsqu'on parle de religions au Japon il faut aussi comprendre croyance car les Japonais sont très superstitieux de nature, ils observent des rites, des offrandes, des coutumes et des traditions ancestrales afin de conserver leur santé, leurs emplois, leurs conditions de vie, en bref pour avoir de la chance tout simplement.

Heureusement, Il n'est pas nécessaire d'apprendre le japonais ni de faire un voyage à Tokyo pour devenir bouddhiste.  Le bouddhisme concentre ses pensées sur la souffrance de l'être humain.  L'idée forte du bouddhisme est que tout désir est synonyme de souffrance et que pour éviter celle-ci, il faut pratiquer l'ascétisme.  Méditer sur la souffrance et ses causes permet de la faire cesser, pour cela il faut tout d'abord en chercher la cause, son origine, son existence, et les voies qui permettent de la faire cesser.  Le but de la méditation est de rechercher l'état de nirvana qui pourra délivrer l'individu de toute souffrance en atteignant un état de plénitude totale.  En atteignant cet état de plénitude on peut se libérer du samsara qui est le cercle de la réincarnation et ainsi devenir un être éveillé et ne plus renaître vie après vie pour connaître à chaque fois la maladie, la vieillesse et la souffrance inhérentes à ce bas monde.

Pas nécessaire d'expatriation au Japon pour être bouddhiste, on trouve dans toute l'Europe des monastères bouddhistes où on peut y faire des stages, suivre des conférences et participer à des séminaires.  Le bouddhisme est composé de plusieurs grands courants, le grand véhicule, pratiqué dans une grande partie de l'Asie de l'est, repose sur le principe que l'homme doit sacrifier sa vie sur terre pour permettre aux autres hommes d'atteindre le nirvana. Le temple bouddhiste est généralement composé d'un pavillon principal, dans lequel se trouve une statue et non loin de celui ci se trouve un édifice appelé aussi pagode.  Il est indispensable d'enlever ses chaussures pour entrer dans le temple ainsi que d'avoir un comportement digne et calme, si vous le pouvez faites une offrande ou acheté un petit quelque chose comme de l'encens ou tout autre produit vendu à l'extérieur du temple. 

Fil RSS des articles de cette catégorie